Accueil - Beauté - Réveillons sans lendemains

Réveillons sans lendemains

 

Une semaine avant et entre Noël et le 31, mangez le moins gras possible. Dispensez-vous de ce qui est particulièrement riche en lipides : charcuteries, fromages fermentés, pâtisseries, sauces trop riches en beurre mais aussi en huile, comme la mayonnaise, la rémoulade etc.

Faites vos salades, accommodez vos crudités avec un tout petit peu d’huile, même si elle est d’olive ou de tournesol. Elles sont aussi grasses que les autres, même si elles sont bonnes pour les artères.

Réveillons sans lendemains

Fiesta de Noël au bureau

Autant y participer sans arrière-pensée !! Alors, pour avoir la conscience tranquille :

– AVANT : buvez beaucoup d’eau
– APRÈS : compensez. Potage de légumes, yaourt, pomme et mandarines rétabliront l’équilibre.

Revue des incontournables

Homard, langouste et autres crustacés…

– Ils sont riches en protéines et ne contiennent pas de lipides (gras).
– En revanche, les sauces en sont bien pourvues, surtout la traditionnelle mayonnaise.
– Vous pouvez remplacer celle-ci par une sauce à base de crème (bien moins grasse que l’huile), de jus de citron et de fines herbes. Délicieuse et plus originale.

Réveillons sans lendemainsHuîtres et coquillages

– Tout à fait recommandés. A cause de leur richesse en sels minéraux et en vitamines tout à fait bénéfique et énergétique. A cause de leur absence de lipides aussi. A consommer, donc, sans arrière-pensée.
– Avec beaucoup de jus de citron (vitamine C).
– Avec du pain, beaucoup de pain vous avez besoin de glucides.
– Avec le moins possible de beurre sur le pain, bien sûr ! Sortez-le du réfrigérateur suffisamment à l’avance pour qu’il soit bien tendre : ainsi, on en met moins sur les tartines.

Saumon fumé

– 12 à 25% de lipides mais une tranche pèse en moyenne 30 g. Alors, cela fait de 5 à 8 g de gras.
– Pas grave… Le saumon sauvage est toujours moins gras que le saumon d’élevage. Préférez donc celui-là.

Foie gras

– 45% de lipides, mais avec une belle tranche de 50 g, on est rassasié.
– Les graisses du foie gras sont bénéfiques pour les artères. Vous ferez une bonne action pour votre système cardio-vasculaire.

Bûche de Noël

– La bûche traditionnelle est constituée d’un biscuit et de crème au beurre : délicieuse (si elle est bien faite) mais assez mortelle.
– Cela dit, il y a de nombreux pâtissiers qui font des bûches autrement qu’à la crème au beurre.
– Et il existe tout autant de recettes à faire à la maison sans crème au beurre !

Chocolats

– 30% de lipides, en moyenne et grosso modo 600 Calories pour 100 g. Soit, pour une bouchée (un chocolat) qui pèse 20 g : 6 g de lipides et 120 Calories.
– Mais sur ces 120 Calories, plus de la moitié est apportée par les glucides que vous brûlerez (et qui ne vont donc pas se stocker) si vous faites une grande balade plutôt que de rester enfermé.

Réveillons sans lendemainsL’alcool

– C’est en fait le plus gros problème. Excès et mauvaise qualité favorisent les lendemains douloureux.

– Avant le Réveillon ou le Déjeuner, buvez du champagne plutôt que du whisky. Et mangez en même temps des fruits séchés, riches en glucides.

– Au cours des repas, préférez un seul très bon vin, plutôt qu’une succession de blancs et de rouges plus ou moins médiocres. Un repas au champagne passe toujours mieux. Quand le champagne est de bonne qualité. Ne lésinez pas et méfiez-vous des prix d’appel des grandes surfaces.

– Buvez le plus possible d’eau avant, pendant et après ces repas, de façon à vous désaltérer à l’eau et pas au vin (il fait chaud, on parle, on s’agite, tout cela donne soif).

– Mettez sur votre table toute une panoplie d’eaux gazeuses et plates : marques inhabituelles, jolies bouteilles. C’est tendance.

 

 

Je vous souhaite de très bonnes fêtes et une bonne année.

 

Paule NEYRAT, Nutritionniste

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ...

User Rating: 5 ( 1 votes)

A Voir aussi

Maîtriser son stress

  En France, plus de la moitié de la population se dit stressée… Qu’est-ce que …

Laisser un commentaire