Accueil - Famille - Bébé - Ses premiers examens

Ses premiers examens

 

Les premiers pas de bébé dans la vie

Bébé est sorti du ventre de sa maman. Il crie, serre les poings, se recroqueville pendant qu’on le lave. C’est le moment pour la sage-femme de l’examiner de façon systématique.

A partir de cet instant et jusqu’à ses six ans, il va bénéficier d’une surveillance médicale. Examens, vaccination, conseils, tout va être fait pour que votre enfant grandisse sereinement.

Au total, votre enfant va bénéficier de :
– 9 examens au cours de la 1° année,
– 3 examens dans la deuxième année,
– jusqu’à ses six ans, 2 examens par an.

Immédiatement après la naissance , tous les orifices de l’enfant sont examinés, on vérifie par une sonde l’absence d’anomalie œsophagienne avant la première tétée. Le pédiatre s’assure également que le cordon ombilical est clampé, que les voies aériennes du bébé sont libres, qu’il respire normalement, que sa température reste constante.

Le médecin établit ensuite ce qu’on appelle « le score d’APGAR ». Ce test, aujourd’hui universel, vise à évaluer la bonne adaptation de l’enfant à la vie extra-utérine à partir d’un système de notation allant de 0 à 10.

Les premiers examens de bébéCinq paramètres sont examinés : bruits cardiaques, respiration, tonus musculaire, réactions à la stimulation, coloration de la peau.

Le test est répété à 3 reprises , une minute, cinq minutes et dix minutes après la naissance. Si le score oscille entre 8 et 10, le bébé se prote bien. S’il reste faible ou s’il diminue, cela signifie que l’enfant a probablement souffert durant l’accouchement, il faut alors aspirer à nouveau le fond de sa gorge, voire l’aider à respirer avec un masque à oxygène. Le score doit alors s’améliorer. Si ce n’est pas le cas, il faut envisager une réanimation d’urgence.

Vient le moment de la pesée et de la mesure pour bébé. Puis il reçoit une injection de vitamine K afin de prévenir une éventuelle hémorragie ainsi que des gouttes d’antiseptique dans les yeux pour prévenir une infection oculaire.

Le médecin peut effectuer d’autres gestes si nécessaire : examen de la forme du crâne, examen cardio-pulmonaire, examen de l’abdomen et du périnée. L’appareil locomoteur est également examiné afin d’exclure toute fracture de la clavicule, atteinte du plexus brachial, luxation consécutive à l’accouchement. Le médecin vérifie également que l’intestin fonctionne bien et que le nouveau-né urine correctement.

Un examen neurologique est également pratiqué . Il vise notamment à évaluer un certain nombre de réflexes tout à fait spécifiques : marche automatique, préhension forcée (bébé ferme la main quand on lui chatouille la paume), la réaction des points cardinaux, l’allongement croisé, le réflexe tonique de la nuque. Ces réflexes dit « archaïques » vont disparaître au fil du temps, dans un ordre précis, au fur et à mesure de la maturation du système nerveux du nourrisson.

Le moment est alors venu de placer le bracelet qui porte le nom de la maman, le sexe de l’enfant et son prénom au poignet.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Donnez une note ...

User Rating: 5 ( 1 votes)

A Voir aussi

Toutes les cures

  Mettre au monde un enfant est un moment bouleversant tant au niveau psychologique que …

Laisser un commentaire