Accueil - Famille - Enfants - Seul à la maison après l’école…

Seul à la maison après l’école…

 

Pas toujours facile d’imaginer son enfant tout seul à la maison à l’heure du goûter… Mais puisqu’on n’a pas le choix, le mieux est encore de l’aider à prendre confiance en lui.

A partir de quel âge peut-on laisser son enfant tout seul après l’école ?

Il n’y a pas de règle absolue. Cela dépend de l’autonomie de l’enfant, du fait qu’il est ou non enclin à rester seul, de l’obligation des parents, des parents eux-mêmes et de leur inquiétude.

Cependant, l’âge idéal est 8-9 ans. L’enfant développe alors un raisonnement cognitif. Il est en période de latence, capable de prendre du recul par rapport à ses parents.

Evidemment, il faut prendre en compte son caractère : est-il capable de supporter la solitude ? A-t-il un comportement autonome ?

Seul à la maison après l’école

Comment le préparer à cette prise d’autonomie ?

Il ne faut pas que cette nouvelle responsabilité devienne une angoisse trop pesante pour lui. Mieux vaut « l’entraîner » à devenir autonome.

On peut lui donner confiance en le responsabilisant progressivement, en lui confiant de petites tâches pour lui montrer qu’il est à la hauteur.

Cependant, il est nécessaire de prévoir une solution de « replis », un endroit sûr et proche de chez lui où il pourra se rendre en cas de problème. Ce peut être la gardienne, un copain ou un commerçant du quartier en qui on a toute confiance. S’il arrive quoi que ce soit (s’il perd ses clés, est suivi dans la rue, n’arrive pas à ouvrir la porte…) l’enfant doit savoir qu’il a une autre solution.

Comment l’aider au quotidien ?

Pour le rassurer et apporter un peu de chaleur à sa solitude, on peut lui laisser un petit mot, lui passer un coup de fil. Le week-end, on peut faire un point sur la semaine qui arrive et proposer un programme pour chaque jour . Pour l’aider à se responsabiliser dans son travail scolaire, il est bon de passer un « contrat » avec l’enfant pour qu’il gère son temps de manière raisonnable : « Tu prends ton goûter jusqu’à telle heure, puis tu commences tes devoirs… »

Mais allez-y en douceur. Il ne faut pas oublier que l’enfant est encore jeune, et que cette responsabilité peut lui peser.

Les parents voient souvent dans le téléphone portable une solution idéale. Mais cela ne peut en aucun cas être l’unique « sécurité ». De plus, cette « béquille » peut engendrer un stress supplémentaire chez l’enfant (peur de perdre le téléphone ou de se le faire voler – ce qui est fréquent à l’école.) Mieux vaut compter sur une personne du voisinage en qui on a confiance.

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Ecriture
Pertinence

Notez-le ....

User Rating: 4.65 ( 1 votes)

A Voir aussi

Location de vacances

    Nombreux sont les français à avoir choisi la location saisonnière pour les vacances. …

Laisser un commentaire